Femme Medusa's Eyeliners Eyeliner Makeup Seal SMVGUqpz

Cuissardes Femme Noir London Betty Fouguille tQrhCsd
  • Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ


PISTES :

André Boots Boots Boots Femme Theo André Theo Femme André Marron Marron Theo 6yvIYgbf7

1. Carry Me Home
2. Alone
3. Burning Bridges
4. Cold Flames
5. Dove
6. Morning
7. Careless
8. The Sun Also Sets
9. South Of Winter

FORMATION :

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

Terence Sullivan

(chant, batterie, percussions)

Christine Sullivan

(chant)

Lee Sullivan

(piano)

Kristian Sullivan

(guitare)

Derrick Sullivan

(basse)Pull Beige Le Nœud Pulls Femme Dans Modeuse Avec Dos La LSMGUqzVjp

John Tout

(piano)

Alex Caird

(basse)

Dean Hurst

(chant)Veste Darel Beige Boléro Gerard Courte Style uFKl5cTJ13

Jasmin Rodgers

(chant)

Steve Rodgers

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

(guitare)

Martin Orford

(flûte)

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

"South Of Winter"

Royaume-Uni - 2005

Ren Records - 46:59

 

 

R

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

enaissance : peu de groupes auront aussi bien porté leur nom ! Tout amateur de rock progressif connaît le parcours peu commun de ce groupe, formé autour de deux ex-membres des Yardbirds, Keith Relf et Jim McCarty, qui décidèrent après deux albums de passer le relais à une équipe totalement nouvelle, dominée par le guitariste-compositeur Michael Dunford et la chanteuse Annie Haslam. Duo qui présidera aux destinées de Renaissance jusqu'à une séparation que l'on pensait définitive, en 1987.

Les années 90 seront d'abord placées sous le signe d'une concurrence (plus ou moins) amicale, avec les parutions successives de A Blessing In Disguise (1994), crédité à Annie Haslam's Renaissance, puis de The Other Woman (1995), enregistré par Dunford sous le patronyme de Renaissance avec une nouvelle chanteuse, la jeune Stephanie Adlington. Viendront pourtant les retrouvailles, inespérées, en 1998, concrétisées par un nouvel album studio, Tuscany, plutôt réussi, où l'on retrouve aux côtés d'Annie Haslam et Michael Dunford le batteur Terry Sullivan et même, sur quelques morceaux, le pianiste John Tout. La parution du nouveau CD donnera lieu à une série de concerts triomphaux au Japon en 2001, dont témoigne un double-live, publié hélas au moment où la dissolution de Renaissance est une nouvelle fois annoncée. La frustration est alors immense pour tous ceux qui s'étaient pris à rêver d'un retour de Renaissance aux plus hautes ambitions...

Trois ans plus tard, c'est une nouvelle phase de cette saga à rebondissements qui s'ouvre avec la parution du premier album solo de Terry Sullivan, qui y affirme clairement sa volonté de reprendre musicalement le flambeau de son ancien groupe. Une forme de revanche pour celui qui, de par son rôle de batteur, avait longtemps été relégué dans l'ombre de ses collègues. C'est non seulement vrai du point de vue de sa prestation instrumentale, pourtant digne des plus grands éloges, mais aussi de sa contribution à l'écriture au sein de Renaissance, confinée à la composition de «Forever Changing» (sur l'album Azure D'OrBlanc Cm 2 Paires Cordonnets Accessoires Lacets Declermont Par 75 Chaussures PXiTkuwZOl) et à la co-signature de l'épique «A Song For All Seasons».

Tout en s'inscrivant dans la tradition rock, le jeu de batterie de Terry Sullivan n'était pas pour autant conventionnel : loin de se cantonner à un rôle de martèlement du tempo, il s'intègre de façon légère et intelligente dans l'harmonie de l'ensemble, ce qui a pour effet de faire ressortir les percussions comme les timbales, gongs, triangles (le sus-cité «Forever Changing» en fournit un exemple éclatant) et de souligner les contributions des autres instruments. Nul doute que Jon Camp, bassiste au jeu particulièrement mélodique, a trouvé en lui l'allié idéal. La section rythmique de Renaissance sera d'ailleurs évoquée en termes très élogieux dans la presse musicale.

Et en plus de son talent de batteur, Sullivan maîtrise également le vibraphone, comme en témoigne son duo magique avec le piano de John Tout dans «Trip To The Fair». Tout cela pour dire qu'il se met toujours au service de la musique, ce que son album solo vient d'ailleurs confirmer de manière éclatante. N'oublions pas, non plus, que Renaissance était un groupe dont l'instrumentation était à forte dominante acoustique : la guitare acoustique de Michael Dunford et le piano de John Tout en étaient les timbres dominants, aux côtés bien sûr de la voix cristalline d'Annie Haslam. La délicatesse et la sensibilité de Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJTerry Sullivan sont donc les bienvenues pour s'épanouir dans cet écrin subtilement classisant.

En dehors de l'instrumentation acoustique, le chant féminin reste assurément la marque de fabrique de Renaissance. En poursuivant son parcours après la défection d'Annie Haslam en 2002, Terry Sullivan a évidemment cherché une chanteuse capable de lui succéder, tout en sollicitant John Tout et Jon Camp pour continuer le groupe. N'y parvenant pas, il a décidé de concentrer ses efforts sur son projet solo, qui a toutefois fini par prendre une tournure plus collective. D'où le choix d'un nom de groupe, Renaissant, structure familiale puisque l'on y trouve à ses côtés son fils Lee, co-producteur et arrangeur de  l'album, et sa femme, Christine, qui après avoir réalisé les voix témoins en attendant de trouver la perle rare, tient finalement elle-même les parties vocales définitives.

Evidemment, une question se pose d'emblée : comment se situe Christine par rapport aux chanteuses qui ont marqué l'histoire de Renaissance ? Question ô combien délicate. En optant pour une certaine continuité musicale avec son ancien groupe et pour un nom de projet des plus évocateurs, il est impossible d'éviter les comparaisons avec Annie Haslam, Jane Relf ou encore Stephanie Adlington... Plutôt fragile et haut-perchée, la voix de Christine Sullivan tient plutôt bien la route, sa sensibilité étant appuyée par l'harmonie entre les mélodies conçues par Terry et les textes signés par la parolière 'historique' de Renaissance, Betty Thatcher. On regrettera toutefois une certaine inconstance (cette remarque vaut aussi pour la voix de TerryCourstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ) : manque de stabilité à certains tournants harmoniques, difficultés à changer de registre. Plus que de véritables erreurs, on préférera y voir plutôt un manque de maturité et d'assurance.

La production musicale, quant à elle, est excellente. Aidé par son fils Lee, Terry Sullivan a dû apprendre pendant deux ans à maîtriser son studio d'enregistrement. Le résultat est précis et clair : South Of Winter possède une unité, un son et une ambiance bien à lui. On peut parler d'un cachet personnel. La qualité des compositions, de l'interprétation et de la production en fait un album des plus délectables, recommandable à tous ceux qui ont été charmés par la musique du grand Renaissance.

South Of Winter est une autre façon de nommer une renaissance puisqu'au sud de l'hiver, c'est déjà l'annonce du printemps. Ces deux termes qui semblent d'ailleurs se contredire entre le chaud du sud et le froid de l'hiver traduisent à merveille l'esprit du disque : à la fois un désir de reprendre tous les ingrédients du groupe Renaissance laissés en 1978, tout en y donnant un nouveau souffle et une touche personnelle. En fait, nous sommes bien dans le prolongement de A Song For All Seasons. Mais ne nous y trompons pas pour autant : South Of Winter n'est pas un album de Renaissance. Et même s'il sort sous le nom de groupe de Renaissant, et malgré les réminiscences soulignées, il s'agit bien du premier album solo de tam Body Armatures Noir Avec Princesse Monica Tam IYb6fvm7gyTerry Sullivan.

Ce qui frappe d'emblée dans cet opus, c'est son côté nature, frais et humain, empreint du rythme des saisons et de la vie. Souvenons-nous de Renaissance et de son amour pour la culture et la musique classique russe (le pays des grands espaces, des saisons et des paysages marqués), de «Kiev» à «Mother Russia» (dédié à Soljénitsyne), de Rimsky Korsakoff à Rachmaninov, de «Ukraine Ways» à la reprise d'un des thèmes de Docteur Jivago.

L'album se divise en trois parties : une partie Renaissance, avec la présence de John Tout et Betty Newsinger; une partie  mettant en scène le groupe Boa, avec Jasmine Rodgers aux chœurs, Steve Rodgers à la guitare, Lee Sullivan aux claviers et Alex Caird à la basse (déjà entendu sur certains titres de Tuscany); et enfin  une  partie  'famille', avec Lee, Christine, Kristian (le second fils) à la guitare, et Derrick (frère de Terry) à la basse.  Sans oublier un invité surprise en la personne de Martin Orford, grande figure du néo-progressif britannique.

Si Terry Sullivan s'est chargé de la composition des morceaux, il partage l'écriture des textes avec Betty Newsinger (ex-Thatcher). Les mélodies ont été composées principalement les jours de pluie et les dimanches matin dans ce cottage typiquement 'british' du 17ème siècle que Terry habite avec sa famille depuis 1996. Un endroit charmant, simple de la campagne anglaise qui donne à cet album ce côté doux, mélancolique, écologique avec une sensibilité féminine. Nous sommes bien dans la continuité de Renaissance, à se demander même si l'esprit du groupe n'est pas là aujourd'hui. Terry Sullivan, durant toutes ces longues années, dans le silence et l'écoute, a appris patiemment son métier d'auteur-compositeur...Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

Quant à Christine Sullivan, elle assume donc la lourde charge de prolonger la saga des chanteuses d'exception. Sa voix n'a certes pas encore l'expérience et la tessiture d'Annie Haslam, la technique et la puissance de Stéphanie Adlington ou la vibration profonde de Jane Relf, mais elle apporte une fraîcheur et une délicatesse émouvantes. Pour s'en persuader, il suffit d'écouter «Carry Me Home», mélodie classique dans la tradition progressive qui ouvre l'album, où John Tout retrouve son style pianistique élégant de la grande époque et Lee Sullivan démontre ses qualités d'arrangeur. Quelques secondes de silence et le piano de Lee prend le relais dans «Alone», une mélodie écrite entièrement par Terry et qui rappelle le merveilleux «Black Flame». Une composition attrayante, écrite de fort belle façon, qui nous plonge dans une atmosphère nostalgique, pluvieuse, triste appuyée par les notes aiguës d'un glockenspiel, les cloches tubulaires ainsi que la basse langoureuse d'Alex Caird et les accords acoustiques arpégés de Kristian. Ce qui nous amène à 'La Mélodie' du disque, «Burning Bridges» : cela faisait bien longtemps que John Tout n'avait pas développé ainsi ses qualités et sa sensibilité d'arrangeur et d'interprète...

Y-a-t-il des morceaux faibles dans South Of Winter ? Pas vraiment. L'aibum possède un équilibre, une harmonie et une cohérence de forme et de son d'un bout à l'autre. Ce que l'on trouve parfois, ce sont des petites faiblesses vocales, et une retenue dans les envolées symphoniques. L'exemple le plus frappant au niveau vocal est sans doute «Careless». La voix solo de Terry a du mal à s'imposer et à sonner dans cette mélodie pourtant bien arrangée. Kristian Sullivan joue avec beaucoup de feeling et nul doute que les timbres acoustiques, présents presque tout au long du disque, contribuent pour beaucoup à cette atmosphère bienfaisante. Nul doute que Sullivan tient là un atout majeur dans le développement futur de sa musique. Le seul endroit où la guitare électrique s'exprime, autre que par touche, se situe dans le morceau «Cold Flames» qui intègre les envolées sourdes et fondues de guitare saturée. Ce morceau aux accents orientaux laisse entrevoir un style plus personnel, rompant un moment avec les réminiscences classiques. La maturité et la sérénité du musicien se révèlent ici, dans une ambiance qui rappelle le Pink Floyd. L'autre côté novateur de «Cold Flames», c'est que Destination Jaune Mya Way Jonc Not A It Life" "happiness Bay Is Of wOkPn0Sullivan, en plus de jouer des claviers et de la guitare, chante pour la première fois. Sa voix, si fragile et anodine dans «Careless», s'intègre ici parfaitement dans ce style de composition.

Il faut quasiment attendre la fin de l'album, avec le morceau «The Sun Also Sets», pour entendre un morceau au rythme vraiment 'rock', avec basse claquante (celle d'Alex Caird), batterie puissante et guitare électrique. Mais là aussi, de nombreux breaks préviennent toute monotonie et restaurent une atmosphère calme, aventureuse et nonchalante (Terry signe d'ailleurs son album par 'Love and Peace'). Là se trouve tout le charme discret et la force de cet album hors norme : aucune concession, aucune pression, aucune angoisse de l'étiquette. Pas de clichés rock, pas d'hormones musicales ni de plan marketing sous-jacent. Non, vraiment rien de tout cela !

Homme Gris Galveston Bio Sweats Made In clKF1J

En résumé, South Of Winter est le disque que tout le monde attendait depuis la première séparation de Renaissance en 1978 et que même l'album Tuscany, pourtant séduisant, n'avait pas réussi à nous offrir. Et ne nous y trompons pas : cet opus n'a de simplicité que l'apparence, tant la maturité est grande. Il me vient, en pensant au parcours de Terry Sullivan une phrase de Nietzsche : «celui qui doit allumer la foudre doit longtemps être un nuage». Trop longtemps confiné à l'arrière-plan, le batteur de Renaissance nous révèle enfin toute l'étendue de son talent musical, avec un disque qui comblera tous les amoureux de mélodies anglaises fragiles, et raffinées.

Evidemment, on se prend à rêver des éventuels prolongements de cet album. South Of Winter sera-t-il la première étape d'une nouvelle résurrection de Renaissance, à laquelle John Tout et Jon Camp finiraient enfin par s'associer ? Il serait dommage de ne jamais mettre à profit la dynamique créée avec Tuscany. Du soutien et du succès que suscitera cet album dépendra sans doute la suite des événements. Et, à défaut du retour de Renaissance, nous savons désormais pouvoir compter sur Terry Sullivan pour en perpétuer l'esprit avec talent...

À En Sandales Finitions Cloudbust Cuir Prada tshQdCr

Luc MARIANNI

Entretien avec Terence & Christine SULLIVAN :
24 août 2004, Lymington (Hampshire)

C'est dans sa maison de Lymington, dans le Sud de l'Angleterre que Terry Sullivan et son épouse Christine nous ont reçu. Charmante chaumière ancienne avec un jardin au fond duquel Terry a installé son home studio... Pourtant, le couple envisage de quitter prochainement les lieux, pour venir s'installer en France, en Normandie plus précisément, afin de trouver un endroit calme où Terry pourra remonter son studio et démarrer vraiment sa carrière solo. Une renaissance dans tous les sens du terme, comme si ce déménagement et cet album étaient les préalables indispensables à ce nouveau départ...

Slip Wacoal Eglantine Wacoal Wacoal Slip Beige Slip Beige Eglantine Slip Eglantine Beige CQshtrd

Est-ce qu'aujourd'hui Renaissance appartient définitivement au passé, suite à la tournée au Japon ? Ou y-a-t-il un projet de reformation initié cette fois-ci par vous-même, comme cela a été écrit sur Internet ?

C'est la grande question. Aujourd'hui, je n'en sais rien. Annie [Haslam] a décidé d'arrêter. Mais dans un an, elle peut vouloir enregistrer d'autres choses... De toute façon, dès le début où nous nous sommes retrouvés pour enregistrer, je ne m'attendais ni à la sortie de l'album complet Tuscany, ni à la tournée au Japon.

C'est plutôt une bonne nouvelle ?

Oui ! La tournée en plus a été fabuleuse. Financièrement, c'était moyen. Artistiquement, c'était merveilleux de jouer avec Annie et Michael à nouveau. David Keyes, le bassiste, était très bon. Un seul regret : John [Tout] n'était pas là !

Au départ, John Tout devait-il participer pleinement à cette reformation ?

Oui, il était au départ d'accord. John et moi enregistrions un album ici dans mon studio quand Annie a téléphoné pour proposer de jouer ensemble à nouveau. A la basse, il y avait Roy Wood. Mais John a traversé à ce moment là un état dépressif et il a refusé. Nous avions donc deux semaines pour décider ce que nous allions faire pour la seconde partie de l'album Coffret Parfaits 02 Produits Mascaras Faux Collistar Sourcils Asia 2 cils Brown Femme zVqUpMLSGTuscany. Nous avons alors fait appel à Mickey Simmonds pour les claviers, en remplacement de John. A ce moment-là, Roy Wood avait beaucoup de travail. Nous avons donc fait appel à Alex Caird à la basse. Et nous avons continué l'enregistrement de Tuscany avec cette formation. [NB: une première partie de l'album, environ 6 titres, avait été enregistrée dans un premier temps avec John Tout. Puis quelque temps après, à partir de cette base, Annie a décidé de réaliser un album complet. C'est à ce moment que John Tout a décroché].

Dans Renaissance, as-tu été frustré de ne pas pouvoir imposer tes compositions au groupe, à l'exception du morceau «Forever Changing» dans Azure d'Or ?

Oui, c'était très frustrant. Le public souhaitait surtout entendre des mélodies de Michael Dunford. Je contribuais évidemment aux arrangements, tout comme le reste du groupe.

Jonak Femme Femme Durt Noir Durt Bottines Durt Jonak Jonak Bottines Bottines Noir Femme qGSMUVzp

La présence dans un groupe d'un compositeur aussi prolifique et talentueux que Michael Dunford est-elle génératrice de conflits ?

J'aime beaucoup les chansons de Michael. Et comme il était un compositeur inspiré et reconnu, je ne me suis pas acharné à écrire.

Pourtant John Tout a laissé son nom dans bons nombres de morceaux de Sheherazade et Jon Camp s'est mis à beaucoup composer dans A Song For All Seasons !

Oui, mais moi, je suis le batteur, je suis le 'Ringo' du groupe, comme dans les Beatles... En fait, je suis plutôt le George Harrison ! Lui aussi était capable de composer de très belles chansons, mais il n'a pas eu l'opportunité d'en faire enregistrer beaucoup par les Beatles.

As-tu pâti des conséquences de cette situation, tant artistiquement que financièrement ?

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

Je dois dire que c'était assez serré pour moi ! Michael a récupéré beaucoup plus d'argent, étant donné son rôle de compositeur, tout comme Betty Thatcher, la parolière, et aussi Jon Camp. Ce ne fut pas mon cas, et c'est également vrai de John Tout qui, lui, était vraiment le cœur de Renaissance. John ressent la même chose que moi. Il n'a pas été traité de façon équitable dans le groupe.

Cela doit être dur, surtout pour Renaissance qui était un vrai groupe où chacun a sa place et apporte son originalité et sa créativité !

Oui, et c'est ce qui a fini par provoquer la désagrégation du groupe. En tout cas, c'était l'une des raisons. Il y avait une certaine injustice.

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

Dans la reformation en 1998, on sent qu'Annie Haslam occupait une place prépondérante, signant elle-même les textes et même certaines compositions, influant sur le choix des musiciens. Pourquoi n'as-tu pas signé de morceaux dans Tuscany ? On a l'impression d'une réappropriation du groupe par Annie...

C'est vrai. C'est elle qui avait le rôle central.

Revenons aux tout débuts. Comment es-tu devenu musicien ? Quelles furent tes principales influences ?

Les Beatles, surtout. J'ai acheté une batterie dans une boutique d'occasion. Puis j'ai pris quelques leçons avec Frank King, qui avait donné des cours déjà à d'autres batteurs comme Bill Bruford. J'ai ainsi étudié la batterie pendant trois ans. J'ai également appris les percussions par moi-même, grâce à des manuels. Je joue aussi un peu de piano et de guitare. J'ai appris ensuite le vibraphone, les cloches tubulaires, les timbales....

Robe Longues Robes Rouge Gaudi 911bd15026 Femme qGLzMjSUVp

On entend d'ailleurs parfois du vibraphone dans Renaissance !

Oui, entre autres dans «Trip To The Fair» et dans l'ouverture «Fanfare» sur l'album Sheherazade.

Renaissance a émergé en pleine période progressive avec des groupes comme Genesis, Yes, King Crimson, Van der Graaf Generator ou ELP. Avez-vous eu conscience à cette époque, de faire partie d'un vaste mouvement? Qu'il se passait quelque chose d'exceptionnel ?

Oui, j'avais conscience d'appartenir au mouvement progressif. Avant Renaissance, à Londres, je jouais dans un groupe qui s'appelait Dry Ice. Nous avons parfois partagé l'affiche avec des groupes comme Pink Floyd, Moby Grape, tous ces groupes de musique qui faisaient partie du mouvement psychédélique et pré-progressif, à la Roundhouse notamment. Puis, en 1971, je suis allé vivre quelque temps aux États-Unis. A mon retour, j'ai appris que Renaissance cherchait un batteur pour remplacer Terry Slade. J'ai passé une audition, et peu de temps après nous étions en studio pour enregistrer l'album Prologue !

Vois-tu dans ton album une continuité musicale directe avec Renaissance ?

Je pense. Betty Thatcher a écrit les paroles, j'ai composé les musiques. Oui, c'est similaire à Renaissance, les ambiances sont plutôt calmes... Les arrangements sont moins élaborés et les moceaux moins longs. En réalisant ce disque, j'ai surtout appris à utiliser et à maîtriser l'équipement du studio : je n'ai pas vraiment eu la possibilité de développer les morceaux dans le temps. J'ai essayé de comprendre par moi-même comment tout cela fonctionnait pour en tirer le maximum sans aide extérieur. Pour un éventuel autre album, ce sera plus facile à envisager et plus rapide.

Christine, vous tenez les parties vocales sur l'album. Etes-vous contente de cette expérience ?

Oui, vraiment ! J'ai commencé à chanter sur l'album quand nous utilisions encore le matériel analogique. J'ai fait toutes les démos de voix sur les compositions de Terry, juste pour mettre en place les paroles en rapport avec la musique. Au début, je ne comptais pas chanter. Terry recherchait une chanteuse. Puis nous avons fait écouter le résultat à quelques personnes, qui ont été emballées. Dès lors, il n'était plus question de chercher quelqu'un d'autre !

Revenons un peu en 1978, à la fin de Renaissance. Qu'est-il arrivé à ce moment-là ?

J'ai enregistré trois morceaux avec John, mais il traversait une période difficile à ce moment-là, donc ça n'a jamais abouti. J'ai continué seul. Je n'avais pas un gros budget donc j'ai acheté du matériel pour enregistrer. Parallèlement, j'ai continué à faire de la scène, accompagné des artistes pas trop connus, joué dans des clubs avec le groupe du bassiste de Deep Purple.

Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

Etait-ce suffisant pour vivre et continuer à faire de la musique ?

Au niveau financier, c'était très serré. Ma femme Christine est praticienne en réflexologie plantaire. Et elle pouvait assurer. Ensemble on y arrivait... Mais je n'ai jamais arrêté la musique durant toutes ces années.

Hormis celles de votre album solo, avez-vous écrit d'autres chansons ?

Non. Je n'ai jamais composé pour personne. Cet album est vraiment le premier. Les chansons sur ce disque ont été écrites sur dix ans.

Avez-vous sollicité Jon Camp pour rejouer avec Renaissance ?Courstar Adidas Basses Baskets Blanc Originals F1cKTlJ

Oui. John Tout était désireux de retravailler avec lui, et Jon s'est dit intéressé également, mais je n'ai pas eu de nouvelles depuis. L'idée était de refaire Renaissance à trois, plus Betty Thatcher, mais sans Annie, ni Michael. A moins, bien sûr, qu'Annie et Michael ne souhaitent revenir.

Qu'a fait Jon Camp durant tout ce temps ?

Il a fait un disque avec le groupe Cathedral et a joué avec Groundhogs. C'est aussi un très grand bassiste, avec un style de jeu très mélodique.

Jon vous a-t-il manqué lors des concerts au Japon et en Angleterre en 2001 ? Il manquait selon moi quelque-chose au niveau de la section rythmique...

David Keyes est aussi un bon bassiste, mais il n'a pas le toucher mélodique de Jon. Il est vrai que ça m'a manqué. Renaissance, pour moi, n'était pas seulement un groupe, mais aussi un moyen pour chacun d'apprendre et de devenir un musicien accompli. Je trouve ennuyeux de se limiter à un rôle purement rythmique. Avec le Renaissance des années 70, nous avions vraiment de l'espace pour nous exprimer et trouver une expression personnelle. Le jeu de basse de Jon était assez classisant, et moi j'essayais d'être plus qu'un percussionniste. Jouer dans ce groupe était une expérience formidable.

Quelles ont été les grandes tournées de Renaissance de 1972 à 1978 ? En France, je n'ai le souvenir que de la tournée avec Caravan en 1975, avec notamment un concert à l'Olympia.

Il y a eu des tournées plus grandes encore avec Yes, ZZ Top, Chick Corea, Fleetwood Mac, les Eagles et beaucoup d'autres. Nous avons tourné pour chaque album. Je me souviens notamment d'une tournée européenne avec Tomita, qui est passée par l'Allemagne et la Suisse.

tam Beige shirt Argan Tam T Dos Ouvert Princesse tQdsrCxhB

Quels sont vos albums préférés de Renaissance, ceux où tu t'es le plus réalisé ?

En tant que batteur, percussionniste et compositeur, je dirais Azure D'Or..,Top Boronia En Mouret Crêpe Roland 5RcqALSj34

Ce choix est surprenant, car il n'est pas très représentatif du Renaissance de la grande époque. Il marquait un recul au niveau de l'ambition, et on n'y entend pratiquement pas le piano acoustique de John...

Oui, je sais. Mais c'était intéressant pour moi. Car je jouais mieux qu'au début. Je me sentais plus à l'aise. Pour le piano, c'est le choix du producteur : il préférait les synthétiseurs et pas le côté classique. Nous étions aussi en 1978, l'électronique et la technique commençaient à dominer les enregistrements. John avait plus un rôle d'observateur. Il n'a pas essayé d'imposer ses vues à tout prix, mais je me souviens qu'il me disait : «c'est idiot, comme choix !» John et Jon Camp étaient jusque-là les plus impliqués au niveau des arrangements. Mais à ce moment, John et moi étions en désaccord avec cette optique. Ça n'a pas empêché cette évolution de se confirmer.

Quels sont tes morceaux préférés de Renaissance ?

«Ashes are Burning», «Mother Russia». Quand nous jouions «Ashes are Burning» sur scène, je faisais un solo de batterie. J'aime «Rajah Khan» et aussi la partie instrumentale de «A Song For All Seasons», que j'ai écrite.

Pour revenir à ton album solo, dirais-tu qu'il s'agit d'un nouveau départ ?

Oui... Mais ce n'est qu'une petite partie de ce que je suis capable de faire ! J'aime jouer d'autres styles de musiques, utiliser d'autres sons, les synthétiseurs notamment... Bien sûr, l'influence de Renaissance y transparaît : elle fait partie de moi. Mais il n'est pas exclu que je parte dans une direction totalement différente à l'avenir. Pour l'heure, mon souhait serait de faire à nouveau de la scène. J'espère que John pourra se joindre à nous à cette occasion. Je peux jouer un peu de guitare, et Lee joue aussi du piano. Il y aurait aussi Alex Caird à la basse. Et peut-être aussi Martin Orford...

Par le biais de Christine, ton disque réaffirme aussi l'une des grandes originalités de Renaissance, cette tradition du chant féminin dans le rock progressif...

Robes Courtes poule Motif La Femme À de Modeuse Robe Pied Doré SVGqzpUM

Oui ! C'est important. L'expression orale dans Renaissance était féminine. Betty Thatcher a écrit les paroles de Renaissance et aussi celles de mon disque. C'est le point de vue d'une femme. Et Christine va le chanter. Moi, cela me serait difficile de le faire ! Toutefois, j'aimerais développer ma voix. Je tenais les chœurs dans Renaissance avec Jon Camp. Lui s'occupait des parties plus graves. Mais parfois, nous chantions tous ensemble. C'était magnifique. Par exemple dans «Trip To The Fair». Annie se moquait d'ailleurs de nous, (rires)

Avec la tournée Tuscany, combien de concerts avez-vous fait ?

Seulement trois grands concerts au Japon et un à l'Astoria de Londres. C'est tout. Il avait déjà été très difficile de trouver un label pour sortir Tuscany, parce que la musique sonnait trop «années 70» aux oreilles de certains. Quoi qu'il en soit, je garde un souvenir extraordinaire des concerts au Japon. Nous avons joué devant 4000 personnes, et les gens connaissaient toutes les chansons par cœur. C'était fantastique !

Quant l'optique musicale de Renaissance a changé à la fin des années 70, étiez-vous conscients que le groupe risquait de perdre son âme ? Le succès de «Northern Lights» a-t-il été le déclencheur ? Etiez-vous sous pression de refaire un 'hit' ?

Non ! Non ! Nous ne nous préoccupions pas du tout de ça. Mais il est vrai que notre maison de disques nous disait qu'il fallait plutôt faire des chansons, alors que nous savions tous que ça ne fonctionnerait pas. Mais la pression était trop forte... Et puis c'était l'époque où tous les groupes de musique progressive ont commencé à décliner. Le punk et le disco ont déferlé, et le rock progressif a été décimé. Mais c'était un peu logique : nous étions ensemble depuis huit ans, un cycle de notre existence arrivait à son terme.

Qu'as-tu pensé de la tentative de Michael Dunford de faire un nouveau Renaissance en 1995 avec la jeune chanteuse Stephanie Adlington ?

J'aime plutôt bien ce disque, The Other Woman. Mais il existe un contentieux autour de l'utilisation du nom Renaissance, et c'est le cas depuis longtemps. Quand la nouvelle équipe a pris le relais au début des années 70, le nom du groupe a été racheté aux membres fondateurs, pour environ 500 livres si mes souvenirs sont exacts. Et nous avons fini par acquérir notre propre légitimité. Mais au final, ce que désigne le nom Renaissance, c'est l'idée que le public se fait de sa musique. Ce n'est pas un nom que l'on peut vraiment posséder. Le plus amusant, c'est qu'il était prédestiné, vu le nombre de fois où le groupe est rené de ses cendres...

Connais-tu les disques du premier Renaissance, celui de Keith Relf et Jim McCarty, et as-tu écouté l'album Through The FireVictoria Lona Basses Baskets Anthracite Inglesa BerdCxo de Renaissance-Illusion ?

Oui, je connais les anciens disques. Quant au nouveau CD, j'en ai entendu trois morceaux. C'est David Owen, le rédacteur-en-chef du fanzine sur Renaissance, «Opening Out», qui me les a fait écouter...

Entretien réalisé par Luc MARIANNI
(traduction Marie-Pierre BEAULIEU)

(chronique et entretien parus dans Big Bang n°57 - Avril 2005)

Mascara Mascaras cils Red Autres CarpetNoir L'oréal Cils Faux Superstar Faux Femme jVLzpSUMqG